Un premier cadastre régional des logements présumés inoccupés

  • Habiter XL+
January 13, 2022

Un premier cadastre régional des logements présumés inoccupés

Sous la précédente législature (2016), la Région bruxelloise subsidiait les communes pour qu’elles lui délivrent un cadastre des biens inoccupés sur leur territoire. Ce dispositif fut un échec : en 2019, seules 5 communes ont transmis un inventaire.

Dans le cadre du Plan d’Urgence Logement (PUL 2020-2024), la secrétaire d’Etat au Logement, Nawal Ben Hamou, a donc décidé de centraliser l’identification des logements inoccupés au niveau régional, via Bruxelles Logement.

Une équipe de chercheurs de l’ULB et de la VUB a été mandatée pour développer un nouvel outil de croisement des données (nombres de domiciliation dans l’immeuble, consommation d’eau, nombre d’unités de logements, etc.), afin que la Région puisse disposer de données fiables sur l’inoccupation.

Le travail des chercheurs permet d’estimer une probabilité d’inoccupation de près de 10.000 bâtiments, soit entre 17.000 et 26.400 logements. Ce sera à Bruxelles Logement de confirmer ces présomptions d’inoccupation par des enquêtes relatives aux bâtiments identifiés.

© Logement.brussels

Dans le cadre de son projet “Facilitateur Logement”, dans le Contrat de Quartier Athénée (2017-2020), Habitat & Rénovation a mené un travail sur la réhabilitation de cellules vides. Ce travail s’est révélé être très complexe et fastidieux, notamment parce qu’aucun cadastre des logements vides n’avait été réalisé préalablement.

Suite à cette expérience, Habitat & Rénovation a réalisé un fascicule reprenant les enseignements du projet, qui pourra servir au montage de nouveaux projets. Celui-ci sera disponible prochainement.

Bruxelles Logement :