Idée reçue #2 : “Mon confort dépend uniquement de la température de la pièce”

  • Habiter XL+
January 31, 2024

Idée reçue #2 : “Mon confort dépend uniquement de la température de la pièce”

Comme nous vous l’annoncions en janvier dernier, l’équipe du Conseil en Rénovation et Energie d’Habitat & Rénovation vous propose dorénavant chaque mois de décortiquer une idée reçue en matière d’usage, d’entretien ou de rénovation du logement. Il en sera de même avec l’équipe du Conseil Logement dans notre idée reçue #3. L’objectif est de déconstruire des croyances souvent figées, et ce, dans le but d’améliorer la qualité de vie dans votre logement et vos connaissances sur les droits et devoirs en matière de relation locative.

Idée reçue #2 : “Mon confort dépend uniquement de la température de la pièce”

On a tendance à penser que seule la température de la pièce garanti le confort de ses occupants.

C’est faux. En effet la notion de confort (température ressentie) dépend de 3 facteurs : le taux d’humidité dans l’air, l’étanchéité à l’air et la température des parois de la pièce. S’il fait trop humide dans la pièce la sensation de froid ou de chaud sera démultipliée, s’il y a un courant d’air on sentira un inconfort, et enfin, si on se situe proche d’un vitrage froid, on sentira également un certain inconfort.

Pour augmenter son confort dans une pièce, il faut agir sur les éléments de l’équation plutôt que de pousser son thermostat à fond. On peut donc :

  • Diminuer le niveau d’humidité en ventilant la pièce (le taux idéal doit être compris entre 40% et 60%) ;
  • Agir sur l’étanchéité à l’air de la pièce en limitant les courants d’air (calfeutrer les pourtours d’anciennes fenêtres, par exemple) ;
  • Augmenter la température des parois de la pièce en mettant des tapis au sol.

Si vous êtes propriétaire et que vous pouvez agir sur le bâti, il est aussi possible d’entreprendre quelques travaux :

  • Placer un enduit isolant pour augmenter sensiblement la température des parois ;
  • Isoler son mur par l’intérieur ou l’extérieur, qui en plus de limiter les déperditions énergétiques, permettra également d’augmenter la température de la paroi
  • Remplacer son simple vitrage par du double vitrage.

Selon le logement et la personne, la température de confort sera de 18°c ou de 21°c… d’où l’intérêt de se munir d’un hygro-thermomètre !

Vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet, ou sur un autre lié à votre logement ? N’hésitez pas à prendre contact avec l’équipe d’Habitat & Rénovation !

Contact et accompagnement : Conseil Energie d’Habitat & Rénovation –  energie@habitatetrenovation.be – 02/647 71 10 ;
Et pour aller plus loin : C’est quoi le confort ? Comprendre nos besoins de chaleur”article de Slowheat.